Connection

JVMPDT-Fagnomba réagit aux accusations

Nous mettons en ligne un communiqué envoyé par l'association Fagnomba qui réagit à l'arrestation de ces membres dont sa présidente, Perle zafinandro, suite aux accusations de casse d'un bureau du CENI-T (organisme national d'organisation des futures élections présidentielles).

Communiqué - DECLARATION

18 mars 2013

En raison des réalités régionales actuelles, l’Association Fagnomba, basée dans la Région Anosy, fait la déclaration suivante.

"Depuis la création de l’association, FAGNOMBA n’a jamais cessé d’aider, prodiguer des conseils, travailler avec ceux qui défendent l’intérêt de la population et de la Région. Ceci est d’ailleurs mentionné explicitement dans la charte de l’association.

 

1/ FAGNOMBA n’a repoussé aucun de ceux qui sont venus vers elle, car l’association était consciente de l’existence d’injustices, de déni de droits, d’autoritarisme dans la Région. Par exemple :

- Les pêcheurs, les populations de Maroamalona et de Sakasazy, les jeunes en recherche d’emplois dans la région, les travailleurs des douanes licenciés, ceux de Jovena Mandena licenciés, les habitants d’Ampasy, Nahampoana et Mandromondromotra, ceux de Sainte-Luce, ceux de Manantenina, sans oublier ceux de Ranomafana.

 

2/ Nous nous sommes battus pour que la Société Civile ait son assise dans cette région et pour que les organisations regroupées en son sein en tirent bénéfice, beaucoup d’efforts dans ce domaine restent à faire.

 

3/ Malgré les menaces et les intimidations, nous avons osé faire face aux fusils et grenades lacrymogènes pour l’intérêt de la population.

Aujourd’hui, devant la répression et la brutalité de la gendarmerie de Tolagnaro (Fort-Dauphin) à l’encontre de FAGNOMBA, devant les accusations de la casse des bureaux de la CENI-T et du vol de matériel : écran plat, imprimante et trois disques durs, dont l’un d’eux a déjà été retrouvé dans les locaux de CENI-T même, nous déclarons publiquement que l’association FAGNOMBA n’est en rien responsable de ce qui s’est passé à la CENI-T.

FAGNOMBA souhaite sincèrement la tenue des élections sur le territoire malgache.

 

Nous réaffirmons notre condamnation du non-respect des droits de l’Homme et de la dignité humaine dans la brutalité du groupement de la gendarmerie de Tolagnaro :

  • Arrestation et bastonnage d’une membre de Fangnomba à Amborabao, Farafara Vatave le 6 mars 2013 à 3 heures de matin par 13 des 29 gendarmes dépêchés. Elle est toujours à l’hôpital à ce jour. Il s’agissait donc d’une femme et l’arrestation de Tokanono n’a été rien à côté de ce qu’elle a subi.
  • Arrestation suivie de violences des membres de FAGNOMBA qui ont manifesté le jeudi 14 mars à 11 heures du matin face à l’Hôtel de Ville pour réclamer la libération de leurs camarades emprisonnés.

Nous réclamons la libération de nos camarades emprisonnés : il est avéré qu’ils ne sont pas coupables de ce dont on les accuse de façon infondée pour les retenir en prison.

 

Nous lançons un appel à l’ensemble des médias de Taolagnaro car nous connaissons votre sagesse et savons également que vous avez peur : faites connaître notre déclaration,  informez la population malgache sur la vérité.

 

Pour terminer, nous encourageons tous les amis emprisonnés ainsi que nous, population de la Région Anosy, les camarades militants FAGNOMBA. La lutte continue jusqu’à la victoire de notre solidarité (FIFAGNOMBANTSIKA)."

 

Tolagnaro, le 18 mars 2013
Le Vice-Président
p.o. signature

 

Destinataires :
- Les membres du Conseil Supérieur de la Transition issus de la Région Anosy
- Les membres du Conseil de la Transition issus de la Région Anosy
- Le Chef de la Région Anosy
- Le Président de la Délégation Spéciale de Tolagnaro
- Le Président du Tribunal de première Instance de Tolagnaro
- Le Procureur de la République de Tolagnaro
- Le Président de la Société Civile de la region Anosy
- Les Ray amand-dreny Mijoro de Tolagnaro
- L’Association des Cadres de l’Anosy
- Les media de Tolagnaro
- L’association des jeunes intellectuels de Tolagnaro
- Les associations regroupées au sein de FAGNOMBA
- Nous, citoyens de Tolagnaro

 

Pour plus d'informations :

http://www.madagascar-tribune.com/L-association-Fagnomba-dement,18562.html

http://www.7lameslamer.net/16-membres-de-Fagnomba-toujours-en.html

http://www.anticolonial.net/spip.php?article2818

 

Connection or Inscription